Plateaux – Sault

Rapide histoire

Le plateau de Sault est en fait composé de deux plateaux :
– Le Grand Plateau (de Camurac à Coudoms) et de (Roquefeuil aux limites de l’Ariège)…
– Le Petit Plateau (de Bessède-de Sault à Mazuby) ainsi que les villages (de Camapagna de Sault et Fontanès de Sault)…
Les deux plateaux son reliés par la route, mais il faut d’abord descendre dans la vallée pour les rejoindre (la construction d’un éventuel “Viaduc de Sault” n’est hélas pas encore programée 😉 ).
Et de deux vallées :
– Entre les deux plateaux, la vallée du Rébenty (de la Fageolle à Marsa)
– Au sud la vallée de l’Aude dont la D118 relie **** à Axat en passant à environ deux kilomètres de Fontanès de Sault et traversant Gesses (le petit haneau de Fontanès de Sault)

Le relief calcaire du Plateau de Sault

Etude des formes de surface d’un karst pyrénéen de moyenne montagne, situé entre 900 et 1 900 m d’altitude, dans une zone très plissée et fracturée. Gouffres, dolines et pertes filtrantes alimentent, à la périphérie du karst, des résurgences, dont celle, intermittente, de Fontestorbes. A la fin du Tertiaire ou au Quaternaire ancien, des aplanissements karstiques ont donné des poljés (plaine d’Espezel) et de grandes dépressions fermées, sans doute élaborées à une altitude plus basse qu’aujourd’hui. Puis le soulèvement de la région et le refroidissement du climat ont permis le creusement de canyons et de reculées et l’ennoiement partiel des dépressions du plateau sous des nappes de débris produits par la gélifraction. Depuis la fin de la dernière période glaciaire se développe un karst ponctuel représenté par une multitude de petites dolines et, en altitude, par des puits à neige.
(source : Persée)